Suivez-nous

41 Rue de la coutibe 66540 Baho

LES ACTUALITÉS DE L'ASSOCIATION

Passées et A venir 

ÉVÉNEMENTS DU 16 JUILLET 2019

Sept heures de présence à Nice et trois rendez-vous très importants qui ont permis d'avancer encore mieux

et de préciser encore plus notre dispositif.

cg06-cadam-conseil-general.jpg

Conseil Général du 06

11:00

Rencontre avec la directrice de l'enfance au sein de cette structure, ainsi que la directrice de la Cellule de Recueil des informations Préoccupantes du 06. 

WhatsApp Image 2019-08-12 at 17.51.49.jp

Siège du Club de football de l'OGC Nice

14:00

Rencontre avec la directrice de la communication et du fonds de dotation. Le club a décidé de soutenir l'association Les Papillons et notre dispositif des boîtes aux lettres Papillons.

WhatsApp Image 2019-08-12 at 17.51.42.jp

Mairie de Nice

16:30

Avec Anne Cécile, responsable de l'association sur Nice, nous avons dû répondre à énormément de questions car la protection de l'enfance est un sujet tellement sensible. Il s'agit de ne commettre aucune erreur, même durant la phase d'expérimentation. Nous lancerons le dispositif en septembre dans 3 à 4 écoles primaires de la ville que nous aurons choisi avec le recteur de l'académie de Nice que je rencontrerai au moment de la rentrée scolaire.

 
ÉVÉNEMENTS DU 26 ET 27 JUIN 2019

Benjamin et Aurore Castaldi

m'ont reçu chez eux, en toute simplicité et en toute sincérité. C'est quand les caméras sont éteintes, quand il n'y a plus de public qu'on sent les vraies motivations des personnes qui vous font des promesses. Cyril Hanouna est le parrain de l'association mais il est tellement contraint, tellement sollicité que, pour que les choses soient bien faites il a demandé à Aurore Castaldi de prendre en charge l'organisation de notre soirée de novembre.  

Ma visite du 119

fut aussi un moment fort. Le 119 pour moi représente vraiment ce que l'Etat a fait de mieux pour essayer de protéger les enfants. Parce que c'est concret. Parce que c'est direct. Violaine Blain, la directrice générale du GIPED m'a reçu avec tous les honneurs et j'ai pu lui expliquer dans le détail le dispositif que nous souhaitions déployer avec les boîtes aux lettres Papillons.

Notre action, notre volonté s'inscrivent parfaitement dans les leurs et nous avons commencé à jeter les bases d'un véritable partenariat. J'ai eu l'honneur de visiter la plate-forme d'appels. En 5 minutes, 4 appels. J'ai suivi le cheminement de ces appels, les écoutants qui les reprennent et qui sont à la base de tout, les cadres qui une fois l'appel terminé procèdent aux signalements. Cette visite fut très enrichissante.

événements du 26 au 27 juin 2019
 
 
ÉVÉNEMENT DU 11 JUIN 2019

Crimes et faits divers - La Quotidienne

Cette émission avec Jean Marc Morandini sur NRJ12 était encore un peu plus émouvante que les autres. Sans doute est-ce dû à mon enfance que j'ai vu défiler en quelques minutes juste avant que je ne m'exprime.

Sans doute est-ce dû au temps qu'on m'a offert pour pouvoir vraiment dire, en laissant vivre mes propres émotions, à certaines choses que je n'avais encore pas expliquer publiquement.

C'est toujours une épreuve, le direct, la pression, savoir qu'on parle au nom de tellement d'autres, pour chasser les hontes et relever les têtes.  

Laurent Boyet

 
ÉVÉNEMENTS DU 05 AU 07 JUIN 2019

Le rendez vous avec la directrice de cabinet de l'adjoint à la Maire de Paris, en charge de l'éducation, de la famille et de la petite enfance a été aussi important que celui de Nice. Et le résultat est prometteur et encourageant.

hotel de ville nice.jpg

Dans quelques semaines, je reviendrai à Nice pour signer avec la ville une convention qui liera la 5 ème ville de France en nombre d'habitants à l'association. Au terme de près d'une heure de discussion, d'explication de notre projet avec la directrice de cabinet du Maire de Nice, des engagements forts ont été pris.

evenement du
23 septembre 2019

Conférence Université Paris-Descartes

Cette conférence face aux étudiants en dernière année de psychologie clinique et psychopathologie intégrative fut vraiment importante.

Pour les futur.e.s praticiennes et praticiens je pense si j'en crois leur émotion à m'écouter, le foisonnement de toutes leurs questions et leurs applaudissements nourris à mon départ.

Et pour moi aussi car je considère que c'est une chance d'aller vers celles et ceux qui demain feront face aux victimes et les aider à être meilleurs, à mieux nous comprendre.

Ce rendez-vous sera, semble t il dorénavant pérennisé.